image

Les avantages de l’intérim

Vous vous demandez s’il y a des avantages à être intérimaire ? La réponse est OUI. D’après la DARES (les matheux qui font plein de stats), une moyenne de 800k intérimaires a été constatée en 2019. Nous vous avons donc fait une liste (non exhaustive) de ce qui est ultra cool en intérim.

1/ Intégrer plus facilement le monde du travail

Dans une agence généraliste vous aurez plus de chance de trouver un travail, car elle couvre plusieurs secteurs d’activité. Si vous n’avez pas d’expérience professionnelle (genre aucune), ou que vous souhaitez changer de secteur, l’intérim est un super tremplin. Cela vous permettra de “tester” différentes entreprises (grosses, petites, sympas, vilaines..), différents métiers et secteurs. Quoi de mieux pour s’insérer ou se réinsérer dans le monde du travail ?!

2/ Acquérir de l’expérience

Pour rejoindre le point n°1, ne pas avoir d’expérience peut freiner votre embauche, surtout pour un CDI. Le fait d’être intérimaire vous donnera l’expérience nécessaire, les recruteurs ne pourront plus vous dire “Nous sommes à la recherche de quelqu’un d’expérimenté pour ce poste” ! Alors, oui, un passage dans le travail temporaire peut vous aider à trouver un CDI ! Sachez qu’il existe un CDI.I, dit CDI Intérimaire : https://www.pole-emploi.fr/employeur/le-cdi-interimaire-@/article.jspz?id=848389. Ce contrat pourra vous permettre de signer le précieux bail (du super appart qui vous fait de l’œil depuis des semaines) ou d’emprunter auprès des banques.

3/ Développer ses compétences

L’expérience c’est bien, mais les compétences c’est mieux. Effectuer plusieurs missions d’intérim fera gonfler votre liste de compétences (les fameuses, à mettre tout en haut de votre CV) ! Vous recevrez plus d’appels de recruteurs, qui vous proposeront un poste en fonction des compétences que vous aurez acquises grâce à l’intérim (merci qui ??). Pour rappel, nous avons édité un article concernant la rédaction de votre CV, allez voir, promis il est canon. Afin de monter en compétences, vous pouvez également demander à effectuer des formations ! Un autre avantage d’être employé par une agence d’emploi : nous avons des accords avec des agences de formations, et la plupart du temps tout est pris en charge par les organismes du travail temporaire (AKTO, anciennement FAF.TT etc).

4/ Créer son réseau professionnel

Réseauter, c’est important. En effet, vous viendrez peut-être à vouloir changer de secteur après 10 ans de CDI dans le même environnement (ou vous aurez des enfants qui cherchent un job d’été pour se payer leurs jeux vidéos méga chers). Rappeler votre ancienne agence d’intérim peut réellement vous permettre de retrouver rapidement un travail, que ce soit en intérim “le temps de” ou en placement direct chez un client. Ou encore, avoir plusieurs contacts dans les différentes entreprises chez qui vous avez effectué vos missions, qui vous diront qu’un poste est à pourvoir, qui sait ? En bref, il ne faut pas négliger la puissance du réseau pro (ça veut dire qu’il faut sociabiliser avec des gens ! eh oui, la pause café où tout le monde parle de ses enfants, il faut y aller….)

5/ Rester actif et être flexible

Avantage bien sympathique: la flexibilité (rien à voir avec la souplesse au yoga). Avouez-le, pouvoir prendre une “pause” de quelques jours plus simplement qu’en étant en CDI, c’est pratique. Attention, lorsque vous êtes en inter-mission ou que vous avez décidé de stopper une mission pour vous reposer, vous n’êtes pas payé (faut pas pousser le bouchon Maurice). Autre chose : l’intérim permet de rester actif même en période de crise économique. En effet, les entreprises ne prennent pas le risque d’embaucher en cas de crise (il manquerait plus qu’ils ne rémunèrent pas) alors ils se tournent vers l’intérim pour limiter la casse. Tout le monde est ravi : les entreprises restent en activité grâce à la main d’oeuvre intérimaire, et les intérimaires ont un travail malgré le climat économique.

6/ Le salaire

(aaaah enfin!) Vous attendiez tous cette partie avec impatience… la rémunération. Point extrêmement important pour tous, sachez que le salaire en intérim est plus intéressant qu’en CDI (pour un poste identique, dans la même société, avec le même salaire etc). En CDI, il n’y a aucune indemnité puisque ce contrat n’est pas précaire et les salariés sont sécurisés.  Pour un CDD, vous ajoutez 10% du salaire mensuel (BRUT) à votre dernier salaire (NET), ce sont des indemnités de “précarité” (que tout le monde appelle “préca”) pour compenser l’absence de sécurité de l’emploi. En intérim, il faut ajouter 21% du salaire mensuel (BRUT) à votre salaire (NET) à chaque fin de contrat (ohlala, c’est énooooorme !). En effet, il y a 10% d’IFM qui sont les indemnités de fin de mission (d’où le gras sur “FIN DE CONTRAT”) + 10 % d’ICCP qui sont les indemnités compensatrices de congés payés (eh oui, pas de CP quand on est en interim). Aller, parce que nous sommes quand même super chouettes, nous vous donnons un exemple :

Mme Y est en poste chez Blablabla Entreprise, en tant qu’assistante de gestion, à 11 euros (brut) de l’heure, sur 35h. Elle gagne 1 668,37‬ euros BRUT, soit 1284 euros NET. 

Mme Z est en mission d’intérim chez Blablabla Entreprise, en tant qu’assistante de gestion, à 11 euros (brut) de l’heure, sur 35h. Son contrat court sur un mois. Elle gagne 1 668,37‬ euros BRUT, soit 1284 euros NET. 1284 x 21% = 1553.64 euros. 

Alors, convaincu/e ? Si cela ne suffit pas, n’hésitez pas à chercher sur le net plus d’informations, notamment sur les aides aux intérimaires. Le FAS.TT, AKTO, IntérimaireSanté etc.. sont des organismes qui octroient des avantages aux intérimaires, dont les prêts immobiliers, locations de voiture à des prix raisonnables, des RDV avec des assistant/es social/es….

comment 1


  1. Djigo

    Vraiment très intéressant merci beaucoup ☺️

    Reply

leave your comment


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *