image

Les questions à poser au recruteur

A la fin d’un entretien, très souvent, la personne en charge du recrutement demande : « Avez-vous des questions ? »

On vous apprend qu’il faut en poser une afin de montrer de l’intérêt pour le poste et l’entreprise. Demander le chiffre d’affaires de 2018, ce n’est pas forcément intéressant pour tout le monde ou très parlant.

Voici quelques questions pertinentes et qui peuvent faire réfléchir le recruteur  :

  1. « Comment voyez-vous l’entreprise dans 5 ans ? », cette question vous permettra de connaître un peu l’ambition des dirigeants ainsi que les projets futurs/à venir, si celle-ci souhaite s’agrandir, a un plan de formation particulier qui pourra vous intéresser, etc.
  2. « Comment vous distinguez-vous face à vos concurrents ? » C’est important de connaître la valeur ajoutée d’une société et ce qui fait d’elle sa réussite et son identité. La réponse pourra vous servir pour un poste de commercial, par exemple, dans cette même entreprise. Elle pourra également vous motiver davantage à intégrer cette structure.
  3. « Comment a évolué la personne qui occupait ce poste avant ? » Si vous souhaitez évoluer, gravir les échelons, cette question est pour vous. Vous connaîtrez le climat actuel au sein des équipes et les possibilités offertes sur votre futur poste.
  4. « Pourquoi avez-vous retenu ma candidature ? » Quand on doute de son CV, de soi-même, celle-ci permet de connaître ses atouts et de les mettre en avant. Il est toujours agréable de clôturer un entretien sur des points positifs de sa candidature. Donc osez poser cette question et vous en ressortirez plus confiant(e) et sûr(e) de vous.
  5. « L’intégration d’un nouveau salarié est gérée par quelle(s) personne(s) ? Y-a-t-il un process ? » Nous ne parlons jamais de l’intégration à un nouveau poste. Pourtant c’est utile afin de se projeter, de connaître le nom des personnes qui seront en contact direct avec vous et d’appréhender ces premiers jours. Le recruteur appréciera que vous vous voyiez déjà dans l’entreprise et imaginera votre intégration. Cela laisse une note positive à la fin d’un entretien.
  6. « Pourquoi le salarié a quitté son poste ? », Celle-ci permet parfois de vous donner une idée de l’ambiance au travail, de la possibilité d’évolution et, peut être, vous mettre en garde sur la situation financière actuelle de l’entreprise.

Allez, une petite dernière pour la route, cette fois-ci avec plus d’audace et d’humour :

« Je commence quand ?! »

Le plus important c’est que vous vouliez réellement la réponse à la question et non juste pour faire plaisir au recruteur.

On vous souhaite un bon entretien et bon courage dans vos recherches d’emploi !

leave your comment


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *